alliwant

Cette année, à part une compilation de chants de Noël par Sinatra et la recette magique pour manger sans grossir, Emma n'a rien à demander au père Noël.Son job lui plaît, ses copines sont adorables (quand elles ne la traînent pas à la gym) et Yann est le meilleur ami que toute femme rêverait d'avoir. Que demander de plus ? A priori, rien. Sauf que Noël, c'est bien connu, c'est la saison des miracles. Et quand le père Noël prend l'apparence d'un beau brun terriblement sexy, Emma regrette très vite d'avoir enfilé ses grosses chaussettes de laine au lieu de les suspendre au-dessus de la cheminée.

Cette année, disais-je, j'ai eu envie de lire des histoires de Noël. Mouais. Bon (bis).

Deux points positifs : le roman, court, se lit très vite (ouf! je n'y aurai pas perdu trop de temps), et il louche très vaguement vers la bande de Monica et ses Friends installés dans leur canapé au Central Perk (je vous ai déjà dit que j'étais fan?). A part ça? Pas grand chose. Des dialogues qui, à force d'être bien rodés, le sont trop. Une intrigue sans aucune surprise. Un style assez médiocre fait de répétitions (jusqu'à trouver plusieurs fois le même mot dans une seule phrase ou confondre le féminin et le masculin). C'est lisse et plutôt terne à mon goût. A vrai dire, je ne l'ai terminé que parce qu'il était très tard, que j'étais coincée au lit sans rien d'autre à faire et avec le cerveau fatigué (merci au petit malade qui dormait -enfin- sur moi).

Tout s'est cependant un peu éclairé quand je l'ai refermé : c'était un Harlequin. CQFD?

24ème auteur découvert dans le cadre du challenge de Mira Tomique

Mira