asgard

 

Pas facile d’être la fille de la Poule aux Œufs d’Or quand on n’est soi-même qu’une petite poule apparemment très ordinaire !
Plume d’Or, chassée du palais de l’empereur, est recueillie par Asgard, le jeune apprenti. Tous deux connaîtront des aventures merveilleuses, car Plume d’Or, la petite poule magique, a plus d’un tour dans son sac pour aider son ami…


Si vous me connaissez un peu, vous savez que nous sommes de grands fans de Mario Ramos et de ses détournements de contes et de personnages. Si j'ajoute que je travaille en ce moment sur la parodie des contes de fées, vous comprendrez que j'y suis un peu jusqu'au cou, et que cet album est donc tombé à point nommé. 

Que se passerait-il si la poule aux oeufs d'or pondait un jour trois oeufs d'apparence bien ordinaire? Que se passerait-il si l'un des trois poussins ainsi nés se révélait, en grandissant, être une poule encore plus ordinaire, pondant de simples oeufs? Nul doute qu'elle ne pourrait garder sa place dans les jardins de l'empereur. Mais il y a bien des façons, pour une poule, de se révéler extraordinaire...

Illustrée d'aquarelles, c'est une jolie suite à un conte bien connu, que nous offre l'auteur de ce récit. Une suite qui entre à son tour dans la catégorie des contes, avec son héros -pauvre garçon errant-, sa princesse, quelques épreuves à affronter, et un adjuvant (je vous avais prévenu que je bossais...) pour lui donner un coup de main bienvenu. Un conte tout en douceur qui parle d'amitié, de bonheur et d'amour, plus que de richesse et de conquête. Le palais apporte une touche orientale qui peut faire une bonne introduction à d'autres récits. Mon loulou, qui veut lire, a en outre semblé très intéressé par certains aspects en particulier : les affiches et annonces placardées (qu'il m'a demandé de lire plusieurs fois, pour ensuite tenter de les déchiffrer) et le fait qu'Asgard écrit avec une plume. Nous avons par contre moins accroché aux illustrations; mais les goûts et les couleurs, c'est très personnel, et ce genre d'illustrations correspond moins à nos habitudes, je pense. 

Je n'ai pas encore lu énormément de "vrais" contes à mes enfants, parce qu'ils sont souvent trop longs, mais je pense que celui-ci constitue une bonne première étape vers ces lectures classiques. Il faut cependant noter qu'il est quand même assez long, et qu'il conviendra donc davantage à un bon "lecteur", à un enfant qui aime et (re)demande qu'on lui fasse, souvent et longtemps, la lecture, sans quoi je crains qu'il décroche avant la fin. Le texte est d'ailleurs parfois assez pointu, nécessitant quelques explications au niveau du vocabulaire ou des situations décrites. Mais pour ma part, je l'ai trouvé vraiment adapté à mon fils (il va avoir 6 ans), tant en ce qui concerne la longueur que le récit en lui-même : je pense qu'il correspond bien à ce vers quoi nous devons nous diriger à présent, avant le grand saut de la rentrée prochaine et les premières lectures autonomes. 

Je laisse le mot de la fin au principal intéressé, qui a beaucoup apprécié cette lecture, sauf l'histoire d'amouuuuuuur entre Asgard et la princesse (c'est bien un mec, tiens). 

 

Merci à Babelio et à la jeune maison d'édition Au loup pour cette découverte. Et une mention toute spéciale pour la personne qui s'est chargée de l'envoi, tellement soigné que mon loulou a cru voir arriver un cadeau d'anniversaire avec quelques jours d'avance ! Pour tout dire, je me suis moi-même demandé de quoi il s'agissait en ouvrant le paquet... 

masse_critique

 

 

Challenge Je lis aussi des albums de Sophie Hérisson #7

logoalbums2015-300x300