25 juin 2016

En attendant Bojangles - Olivier Bourdeaut

C'est une histoire d'amour, de folie, de soleil, de lumière... avec un bémol. J'ai aimé plein de choses dans ce roman, et surtout plein de petites choses. Une liste, peut-être?La couverture. La fantaisie. Les émotions toujours présentes. Les personnages fantasques. Le père qui appelle sa femme chaque jour par un prénom différent. Mademoiselle Superfétatoire, grand oiseau exotique membre à part entière de la famille. La musique omniprésente. Le ton léger du début et doux-amer de la suite. L'amour sans faille du père pour sa femme.... [Lire la suite]
Posté par missmarguerite à 17:59 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

06 mai 2016

Vends maison de famille - François-Guillaume Lorrain

"Oui, je voulais bazarder cette maison. J'avais mes raisons. Autrement dit : des souvenirs." En faisant le portrait d'un homme partagé entre l'amour qu'il porte à sa mère et ce refus d'héritage qu'il lui oppose, François-Guillaume Lorrain nous raconte une histoire aussi singulière que collective, celle d'une maison de famille.   Une maison de famille à vendre, et des souvenirs à exhumer et à affronter. Maulna, c'est la maison de campagne des parents de Guillaume, le narrateur. Celle dans laquelle il a passé tous ses weekend... [Lire la suite]
Posté par missmarguerite à 14:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 avril 2016

Ta façon d'être au monde - Camille Anseaume

" C'est l'heure du départ, la fin de l'été. Il faut rentrer. Dans la chambre, je reste transie, incapable de bouger. C'est l'angoisse et les regrets qui me paralysent. Je comprends que je n'ai pas pris le temps de défaire mes valises, ni même de regarder à la fenêtre. Maintenant que je réalise qu'on y voit la mer, il est temps de m'y arracher. Le séjour est passé sans moi. J'étais là, et je ne le savais pas. J'en conçois une tristesse et une culpabilité infinies, sans commune mesure avec les faits. Tu connais ce rêve étrange que je... [Lire la suite]
Posté par missmarguerite à 21:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 février 2016

La renverse - Olivier Adam

"Ce n'est qu'au moment d'entrer dans le bar-tabac que la nouvelle m'a vraiment heurté, qu'elle a commencé à filer le tissu du drap que je tendais depuis des années sur cette partie de ma vie. J'ai demandé deux paquets de cigarettes, salué les habitués du plat du jour. Au-dessus des tables, un téléviseur s'allumait sur une chaîne d'information en continu. A l'instant où j'y ai posé les yeux, le visage éminemment télégénique de Jean-François Laborde s'est figé sur l'écran. J'ai demandé qu'on augmente le volume. On annonçait son décès... [Lire la suite]
Posté par missmarguerite à 17:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
05 février 2016

Kyrielle blues - Véronique Biefnot, Francis Dannemark

  Nina, mère célibataire, vient de perdre son père, Teddy, à qui elle était profondément attachée, même s'il fut souvent absent dans son enfance. Pianiste de jazz réputé, il devait en effet souvent la laisser à la garde de ses grands-parents lorsqu'il prenait la route. Aujourd'hui, alors qu'elle se rend chez le notaire pour la lecture du testament, sous un ciel aussi triste qu'elle, Nina suffoque face à cette perte. Première surprise, elle découvre que le notaire de son père, Antoine, était également son ami, après avoir été... [Lire la suite]
Posté par missmarguerite à 11:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
14 janvier 2016

Otages intimes - Jeanne Benameur

Photographe de guerre, Etienne a toujours su aller au plus près du danger pour porter témoignage. En reportage dans une ville à feu et à sang, il est pris en otage. Quand enfin il est libéré, l'ampleur de ce qu'il lui reste à ré-apprivoiser le jette dans un nouveau vertige, une autre forme de péril. De retour au village de l'enfance, auprès de sa mère, il tente de reconstituer le cocon originel, un centre duquel il pourrait reprendre langue avec le monde. [...]   "Otages", au pluriel, parce que quand un photographe de guerre... [Lire la suite]
Posté par missmarguerite à 15:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

01 décembre 2015

Celles de la rivière - Valerie Geary

La femme qu’emporte la rivière Crooked flotte entre deux eaux. Sur la rive, deux fillettes qui jouent dans l’après-midi ensoleillé. Elles sont les premières à découvrir le corps et, soudain, leurs jeux cessent. Leur enfance bascule dans la dureté du monde des adultes. La veille, leur père les a laissées seules suffisamment longtemps pour qu’elles puissent le croire coupable de meurtre. Pour ne pas le perdre, comme elles ont perdu leur mère quelques semaines auparavant, elles décident de mentir sur son emploi du temps… et resserrent... [Lire la suite]
Posté par missmarguerite à 13:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 novembre 2015

Les gens dans l'enveloppe - Isabelle Monnin

En juin 2012, j’ai acheté sur Internet un lot de 250 photographies d’une famille dont je ne savais rien. Les photos me sont arrivées dans une grosse enveloppe blanche quelques jours plus tard. Dans l’enveloppe, il y avait des gens à la banalité familière, bouleversante. Je n’imaginais alors pas l’aventure qu’elle me ferait vivre.J’allais inventer la vie de ces gens puis je partirais à leur recherche. Un soir, j’ai montré l’enveloppe à mon meilleur ami, Alex Beaupain. Il a dit : « On pourrait aussi en faire des chansons. » L’idée... [Lire la suite]
Posté par missmarguerite à 19:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
18 octobre 2015

Profession du père - Sorj Chalandon

« Mon père a été chanteur, footballeur, professeur de judo, parachutiste, espion, pasteur d’une Eglise pentecôtiste américaine et conseiller personnel du général de Gaulle jusqu’en 1958. Un jour, il m’a dit que le Général l’avait trahi. Son meilleur ami était devenu son pire ennemi. Alors mon père m’a annoncé qu’il allait tuer de Gaulle. Et il m’a demandé de l’aider. Je n’avais pas le choix. C’était un ordre. J’étais fier. Mais j’avais peur aussi…À 13 ans, c’est drôlement lourd un pistolet. »  ... [Lire la suite]
Posté par missmarguerite à 20:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
18 octobre 2015

D'après une histoire vraie - Delphine de Vigan

  "Ce livre est le récit de ma rencontre avec L. L. est le cauchemar de tout écrivain. Ou plutôt le genre de personne qu'un écrivain ne devrait jamais croiser." C'est, si je compte bien, ma quatrième lecture de Delphine de Vigan. J'avais apprécié No et moi et Les heures souterraines (ce dernier m'ayant fait ressentir une angoisse latente assez désagréable), et j'avais été subjuguée par Rien ne s'oppose à la nuit. J'aime sa plume, les sentiments qu'elle exprime et transmet, sa capacité (pour ce dernier titre) à faire du... [Lire la suite]
Posté par missmarguerite à 10:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :